Quelles sont les particularités de la cuisine suédoise ?

À part les fameux Köttbullar rendus populaires par Ikea et le saumon fumé, vous ne connaissez probablement pas grand-chose sur la cuisine suédoise. Il faut dire que les recettes suédoises varient terriblement d’une région à une autre. Ceci dit, les Suédois mangent beaucoup de légumes secs, de céréales, de pains, de produits laitiers, de charcuteries fumées, de soupes et de poissons salés.

Ce qu’on trouve dans le panier de la ménagère suédoise

On retrouve généralement des poissons, des fruits de mer, des fromages, des fruits de bois, des choux, des céréales et des champignons. Il faut dire que la cuisine suédoise est plutôt rustique. On utilise ce que l’on a sous la main et on compose avec.

Le mode de cuisson privilégié

Après les ingrédients, le mode de cuisson distingue la cuisine suédoise. De manière générale, on cuisine à feu ouvert. Autrefois, les ragoûts étaient mijotées pendant très longtemps sur un feu de bois pour tuer les microbes.

Des aliments sains

Les Suédois ont toujours eu une préférence pour les aliments sains : le gibier, les poissons, les légumes-racines, les choux et les céréales, etc. Les baies ainsi que les fruits riches en antioxydants comme les airelles sont très appréciés.

Les influences étrangères sur la cuisine suédoise

Il faut bien se le dire, les boulettes et les fameux lussebulle ne sont pas d’origine suédoise. Historiquement, les spécialités suédoises ont été ouvertes aux différentes influences étrangères. Cela va des käldolmars qui sont inspirés de la cuisine turque aux influences françaises et allemandes du 17e et 18e siècles. Ces influences ont largement perduré parce que dans les années 60, la pizza était très populaire en Suède.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *