Raspberry Ketone : Ses bienfaits et risques pour la santé

À un moment ou un autre, vous avez vu, lu ou entendu une publicité concernant la cétone de framboise ou raspberry ketone ou autrement nommée rhéosmine. Ce brûleur de graisse en bouteille sensé être capable de faire perdre du poids, même utilisé dans le cadre d’un régime alimentaire riche en matières grasses, même en l’absence du moindre changement dans son mode de vie peut-il vraiment tenir ses promesses? Que doivent savoir au sujet de ce produit avant de se lancer dans une cure les personnes en surpoids ou celles qui jugent avoir quelques kilos en trop dont elles aimeraient bien se débarrasser? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cette rubrique qui fait état des potentiels bienfaits et désagréments de ce complément alimentaire en s’appuyant d’une part sur des études scientifiques entreprises sur des animaux en laboratoire et d’autre part, sur les différents commentaires et avis rapportés par des utilisateurs du produit.

De quoi s’agit-il?

Le cétone de framboise est un composé antioxydant présent dans la framboise (mais également en petites quantités dans certains autres fruits comme les canneberges, les kiwis, les mûres) et qui lui octroie son délicieux arôme. Elle est constituée d’akènes (les petits grains présents sur le fruit) où se cachent les polyphénols.

Pour obtenir les résultats d’amaigrissement escomptés, la dose de cétone de framboise à consommer est de plus ou moins 90 mg, soit environ 35 kg de framboises. Comme il est évidemment impossible de consommer une telle quantité de framboises d’un seul coup, on a eu l’idée d’extraire du fruit son ingrédient actif amincissant pour le concentrer dans un supplément alimentaire. Sa concentration est environ 450 fois plus élevée que celle contenue dans le fruit frais.

C’est essentiellement la structure moléculaire de la cétone de framboise, similaire à deux autres molécules, soit la capsaïcine et la synéphrine et qui ont toutes deux la capacité de stimuler l’organisme – ce qui aide à brûler les graisses naturellement dans le but d’entraîner une perte de poids – qui ont incité certains scientifiques à pousser plus loin leurs recherches et à spéculer qu’à l’instar de ces deux molécules, la cétone de framboise pourrait avoir un effet de stimulation du métabolisme semblable.

Les bienfaits de la consommation du Raspberry Ketone

Bon nombre d’études sur les possibles effets de la cétone de framboise sur les cellules adipeuses ont été effectuées sur les animaux de laboratoire (rats, souris et lapins). Ces études ont eu pour résultats de démontrer la capacité de ce composé de modifier leur métabolisme dû principalement par l’accélération du traitement des graisses et par la perte de tissu adipeux, essentiellement dans le foie.

L’excitation sur les bénéfices potentiels de la cétone de framboise s’est accrue et on lui a accolé au fil du temps de multiples avantages en tant que complément alimentaire : augmentation des dépenses énergétiques grâce à la stimulation du métabolisme, destruction plus rapide des graisses emmagasinées, regain d’énergie, meilleur contrôle de l’appétit, absence de recours à un régime alimentaire hypocalorique contraignant, produit accessible aux personnes végétariennes et végétaliennes, prix raisonnable.

Incertitude et risque pour la santé


Si certaines études menées sur des animaux ont démontré les effets positifs de la cétone de framboise en matière de perte de poids, il n’existe à ce jour aucune étude qui démontre la production des mêmes effets sur le métabolisme chez les humains.

En ce qui a trait aux effets indésirables suite à la consommation du supplément alimentaire raspberry ketone, aucune étude scientifique n’a été menée non plus afin de démontrer de lien de cause à effet à ce propos. Les quelques effets secondaires gênants suivants ont simplement été rapportés par des consommateurs ayant utilisé le produit.

Le raspberry ketone pourrait provoquer une certaine nervosité, un état d’anxiété, une accélération du rythme cardiaque et un problème d’insomnie. Mais les symptômes relatés peuvent être aussi causés par un surdosage du supplément ou par l’utilisation simultanée de produits semblables (la caféine par exemple).

Quoi qu’il en soit, comme dans bien des cas, les femmes enceintes, celles qui allaitent, les enfants et les personnes âgées devraient s’abstenir. Il est recommandé en plus de ces individus que les personnes aux prises avec des maladies cardiovasculaires, d’hyperthyroïdie, d’hypothyroïdie ou souffrant d’une quelconque pathologie s’abstiennent également.